Acquérir un émetteur RCF de secours

Pouvoir remplacer l'un ou l'autre des 8 émetteurs de RCF Aube-Haute/Marne, durant une panne éventuelle afin d’assurer la continuité des émissions.

Par : 10 RCF Aube Haute-Marne

RCF Aube/Haute-Marne exploite 8 émetteurs pour couvrir le maximum de population sur les deux départements. Chacun de ces émetteurs a pour fonction de recevoir le signal émis par le satellite et de le rediffuser sur une fréquence spécifique dans sa zone de couverture.

Généralement implantés sur une hauteur, ces émetteurs sont très vulnérables à la foudre. Par ailleurs, ils ne sont pas à l'abri d'une panne, leurs composants électroniques étant fragiles. Cela est déjà arrivé plusieurs fois, notamment en juillet 2016 sur le site de Langres.

En cas de panne d'un émetteur, la zone concernée ne peut recevoir RCF tant qu'il n'est pas réparé. Gilles Keslick, notre électronicien bénévole, véritable magicien des ondes FM, se rend alors toutes affaires cessantes vers l'émetteur défaillant. La réparation implique généralement le remplacement d’un composant électronique qu'il faudra commander, rallongeant d'autant la durée de la panne.

L'émetteur sera ainsi muet, parfois pendant plusieurs semaines.

Pour éviter ce risque, il y a une solution simple et efficace : acquérir un émetteur de secours qui peut se substituer à l'émetteur en panne, le temps de la réparation.

Cet émetteur de secours est un condensé de technologie électronique qui tient dans une petite valise. Il suffit de quelques minutes pour l'installer et lui permettre ainsi de prendre le relais de l'émetteur défaillant.

Son coût est de : 7 500 €. Ce budget comprend le financement de l'émetteur de secours lui même (5 414 €) et les frais de fournitures annexes.

Pour garantir notre qualité d'émission et la diffusion permanente de nos programmes RCF, soutenez ce projet pour un émetteur de secours.

On compte sur vous.

Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page